Aller le contenu

Le Paper Globe de Joachim Robert

Le Paper Globe est un globe terrestre en papier à réaliser soi-même. En plus de faire joli dans le salon, c’est un outil éducatif destiné à tous les âges. Il peut notamment servir à faire découvrir la géométrie ou la géographie aux plus jeunes, qui devraient du coup ne pas trop rechigner. Un papercraft qui séduira en tous cas les amateurs de voyages et les passionnés de mappemondes…

L’auteur de ces travaux, Joachim Robert, est un designer graphique qui fait aussi de la photographie. Il aime collectionner les mappemondes, globes terrestres et cartes du monde. Mais ce n’est pas qu’un rêveur… Il a en effet réalisé un (vrai) tour de la Terre en un peu plus de 365 jours… Un site dédié relate ses aventures.

Joachim a créé ce Paper Globe en s’inspirant du globe terrestre ‘Sectional Globe – earth’s axis, 23.4 degrees‘ conçu par geografia, un studio de design basé au Japon. D’ailleurs, si vous recherchez ce type de fournitures, les matériaux et concepts sont très intéressants. Certains sont imprimés en relief, d’autres avec de l’encre phosphorescente… C’est donc très différent de ce que fait une imprimante de bureau ! Si ça vous intéresse, il est possible de se procurer ces globes en France, à cette adresse.

Pour en revenir à notre glob DIY, celui-ci nécessitera 1 à 2 heures d’assemblage environ. Il faudra notamment vous munir de :

– une paire de ciseaux ou un cutter,
– une règle,
– un stylo à bille,
– et une bonne tasse de café.

Pour télécharger le template, il faut simplement cliquer sur l’aperçu ci-dessous ou récupérer le modèle directement depuis le site de Joachim. A noter que vous avez 3 patrons au choix : le globe complet, le globe sans toponymes ou encore le globe complètement vierge (sans carte, ni noms)…

a/ Template complet :

b/ Template sans toponymes :



c/ Template sans carte :

Commencez par imprimer les 14 pages sur du papier fort (200 à 300g/m2). Cette étape peut se faire sur une imprimante laser ou à jet d’encre… Pour la suite, retrouvez toutes les instructions d’assemblage sur le site de Joachim, dont on apprécie vivement l’initiative.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *